Rappelez-vous, c’était l’un des feuilletons animés de la saison Hajj & Omra 2017. Beaucoup se demandaient s’il devaient s’acquitter de cette nouvelle taxe Omra de 2000 Riyals. Environ 500 euros à payer en plus de son forfait pèlerinage, avouez que ça ne donne pas très envie…

En plus de cela, à l’époque, il était assez difficile d’y voir clair sur les modalités de cette taxe.

Taxe Omra : dois-je la payer ou pas?

Pour faire la lumière sur cette affaire, le ministère saoudien du Hajj a récemment mis en place une plateforme très utile.

Il suffit de rendre sur ce lien. Renseignez votre nationalité, votre numéro de passeport, recopiez le code de sécurité, et en quelques secondes, vous voilà fixé sur votre sort. Soit vous devez payer la taxe Omra, soit vous vous en sortez sans aucun frais.

Voici ce que vous obtenez quand vous ne devez pas la payer :

Taxe Omra : dois-je payer ?
Capture d’écran : Plateforme Taxe Omra

Taxe Omra : à qui s’applique-t-elle au juste ?

La taxe Omra repose sur le principe suivant : toute personne souhaitant aller au pèlerinage à la Mecque (Omra ou Hajj) doit payer la taxe si elle a accompli un pèlerinage l’année précédente.

Par exemple, si je veux accomplir une Omra en 1439 (après le 22 septembre 2017) et que j’ai déjà effectué une Omra ou un Hajj en 1438 (c’est-à-dire entre le 3 octobre 2016 et le 22 septembre 2017) alors je dois payer la taxe.

Tout est donc beaucoup plus clair aujourd’hui al hamdulilah, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Retour sur le feuilleton rocambolesque de la taxe Omra

En août 2016, le gouvernement saoudien avait fait grand bruit en annonçant la création d’une taxe pour les pèlerins ayant déjà effectué un Hajj ou une Omra durant les 5 dernières années.

Devant le tollé général soulevé par les agences et les multiples plaintes des pèlerins, le royaume saoudien a rapidement fait machine arrière : en décembre 2016, un décret royal du roi Salmane indiquait la suppression pure et simple de cette « taxe Omra ».

Un grand ouf de soulagement fut alors poussé par les habitués du pèlerinage et tout le monde croyait que cette épineuse taxe serait entérinée à jamais.

Et pourtant, une interview du nouveau prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salmane, publiée en novembre dernier, a complètement changé la donne.

MBS confirme la Taxe Omra
MBS confirme la Taxe Omra

Le prince est ainsi revenu sur la décision de décembre 2016, affirmant que la taxe Omra était bel et bien en vigueur. Si bien que tout pèlerin « qui vient pour le Hajj ou la Omra pour la première fois ne paie pas la taxe sur le visa » mais celui « qui vient une deuxième, une troisième fois » devra s’acquitter de la taxe de 500 euros.

Dans cette même interview, MBS a même tenu à préciser que ces pèlerins, qui reviennent souvent pour le pèlerinage, « épuisaient l’économie saoudienne » … Étonnante posture, d’autant plus que le pèlerinage représente la première source de revenu de l’Arabie Saoudite, devant le pétrole…

7 Avis de pèlerins
  1. berrebiha

    a mon humble avis le Prince devrait retourner à l’école affin d’apprendre les fondements et bases en économie ou bien nous prend t-il pour des imbéciles , ne sait-il pas que la manne que lui rapporte les fidèles musulmans est de l’ordre de Six Cents Millions d’Euros ( 600 000 000 ) soit Deux Milliards Quatre Cent Millions de Rials ( 2 400 000 000 S A R ) à savoir 3 000 000 de fidèles moyennant 200 Euros chacun alors de grace qu’il nous épargne ces justifications , car la crise économique n’est pas causée par les pèlerins , mais sa répercussion et la cause de la chute du prix du Baril de Pétrole , donc il serait judicieux de la part du Prince de trouver une solution autre que la taxe pour les pèlerins .

    1. Sofiane de Hajj-mecque.com

      Salam ! Si j’ai bien compris, vous avez fait la Omra en Décembre 2016 et vous souhaitez y retourner en décembre 2018. Logiquement, vous ne devrez donc pas payer la taxe Omra !

      A votre disposition 😉

    1. Sofiane de Hajj-mecque.com

      Salam Belitita,

      Je vous ai répondu par mail.

      Si j’ai bien compris, vous avez fait la Omra pendant le Ramadan 2017 et vous souhaitez en refaire une pendant le Ramadan 2018. En toute logique, vous devrez payer la taxe. Mais n’hésitez pas à vérifier en ligne sur le site du ministère saoudien du Hajj.

  2. oumabdoullah

    Salamoualaykom,
    J’envisage emmener mes enfants en omra le mois de décembre inchALLAH, ensuite faire le hajj inchALLAH l’année prochaine (2019), ma question est ce que je dois payer la taxe pour le hajj ou c’est uniquement propre aux Omra
    BrakALLAH o fikom

Laissez votre avis !